Augmentation Mammaire

L’augmentation mammaire permet d’amplifier le volume d’une poitrine jugée trop petite (hypoplasie mammaire). L’hypoplasie mammaire est définie par un volume de seins insuffisamment développés par rapport à la morphologie de la patiente.

Une taille faible de la poitrine peut résulter d’un développement insuffisant de la glande pendant l’adolescence. Certaines femmes peuvent être sujettes à des seins vidés, après une grossesse, un amaigrissement ou des perturbations hormonales. 

Un faible volume des seins peut être associé à une ptôse ou poitrine «tombante» ceci survient généralement à la suite  des grossesses et de l’allaitement.

Principe de l'intervention

Mise en place des prothèses par la voie d’incisions cutanées.

Il existe plusieurs voies possibles pour les incisions :

  • voies aréolaires, avec incision dans le segment inférieur de la circonférence de l’aréole, ou ouverture horizontale contournant le mamelon par-dessous
  • voie axillaire, avec incision sous le bras, dans l’aisselle
  • voie sous-mammaire, avec incision placée dans le sillon situé sous le sein. Le tracé de ces incisions correspond bien sûr à l’emplacement des futures cicatrices, qui seront donc dissimulées dans des zones de jonction ou des replis naturels.

Ensuite il y a deux positionnements possibles pour la mise en place des prothèses :

  • Prémusculaire : les prothèses sont placées directement derrière la glande, en avant des muscles pectoraux
  • Rétromusculaire : les prothèses sont placées plus profondément, en arrière des muscles pectoraux

Durée de l'intervention: Dure 1 heure environ

Avant l'intervention 

  • Un bilan pré-opératoire habituel est réalisé
  • Mammographie et échographie
  • Consultation avec le chirurgien esthétique
  • Consultation avec le médecin anesthésiste de la clinique
  • Arrêt du tabac le plus tôt possible (1 mois avant)
  • Arrêter toute prise d’aspirine
  • Prévoir une éviction professionnelle d’une semaine pour après l’intervention

Suites Opératoires

  • Les suites opératoires peuvent parfois être douloureuses les premiers jours, en particulier si les implants ont un important volume et qu’ils sont placés derrière les muscles
  • Un traitement antalgique, adapté à l’intensité des douleurs, sera prescrit
  • La patiente ressentira une forte sensation de tension
  • Œdème (gonflement), ecchymoses (bleus)
  • Une gêne à l’élévation des bras sera ressentie les premiers temps
  • Pansements au niveau de la poitrine tous les jours jusqu’à cicatrisation
  • Port du soutien gorge de contention pendant 1 mois
  • Généralement les fils de suture sont résorbables, sinon ils sont retirés au bout de quelques jours.
  • Eviction professionnelle d’une semaine à dix jours
  • L’activité sportive peut être reprise un à deux mois après l’intervention
  • Un suivi clinique et radiographique annuel

La composition des prothèses mammaires

 A fin de reproduire la consistance naturelle du sein, un implant mammaire peut être constitué de plusieurs substances :

  • Le gel de silicone dit « cohésif » (l’un des plus répandus) a l’avantage d’avoir une consistance moins fluide et donc de limiter le risque de se répandre en cas de rupture de l’enveloppe. D’un point de vue esthétique, la sensation au toucher est proche de celle d’un sein naturel.

La forme

La diversité des nouvelles prothèses offre désormais un large éventail de formes et un panel de volumes différents permettant de définir de manière optimum une solution esthétique. Ainsi, on distingue deux formes d’implants :

 

 

La prothèse ronde (dite classique) :

L’implant mammaire donne un volume sur la partie supérieure des seins plus important que la prothèse anatomique. La largeur est égale à la hauteur, toutefois la projection peut être variable selon les souhaits :

  • Projection basse ou faible : rarement utilisée, dans certains cas d’asymétrie, de malformation du thorax ou de reconstruction mammaire.
  • Projection modérée ou profil moyen: ces implants sont les plus utilisés et sont une alternative aux prothèses anatomiques pour un résultat naturel sans risque de rotation.
  • Profil haut ou projection forte : pour habiter une ptôse mammaire (affaissement de la poitrine) modérée ou pour un aspect bombé (pigeonnant) du décolleté.

Toutefois si la projection est haute, le volume choisi devra être faible pour obtenir un résultat naturel.

La prothèse anatomique :

L’implant mammaire anatomique profilé en forme de goutte d’eau ou de poire peut s’adapter à toutes les morphologies. En effet, en plus de la taille et de la projection, le chirurgien a la possibilité de faire varier de façon indépendante deux autres critères : la largeur et la hauteur.

La partie supérieure en pente douce évite l’effet trop bombé. Le pôle inférieur quant à lui est plus volumineux, ce qui confère au résultat le galbe d’un sein naturel (« joli déroulé du pôle inférieur du sein »).

La taille

En fonction de la taille initiale, de la forme originelle, des données morphologiques et de ses souhaits, la patiente pourra choisir la taille de sa future poitrine (choix du volume des d’implants) lors d’un essayage au cours de la première consultation.

Les tailles les plus demandées varient généralement entre 260cc et 330cc

L’enveloppe

Les implants sont constitués d’une enveloppe complètement imperméable, à la fois solide et élastique facilitant la bonne adaptation dans l’organisme. Deux matières peuvent habiller l’enveloppe :

  • L’élastomère de silicone : À la fois souple et très résistant à l’usure, ce revêtement répond à des critères d’étanchéité pour limiter la transpiration du gel de silicone vers l’extérieur. La surface peut être lisse ou texturée (rugueuse). L’écrin rugueux diminue le risque de rotation (intérêt pour les implants anatomiques) en permettant une meilleure adhérence des tissus autour de la prothèse.

 

  • La mousse de polyuréthane: prothèse qui grâce à sa texture adhère à la glande mammaire de manière fixe, réduisant les phénomènes de coques. Ce genre de prothèses fait « corps avec la glande mammaire » et leur retrait est plus complexe. De ce fait, elles sont utilisées dans des cas exceptionnels de coques récidivantes.

Tarifs

Le tarif de l’augmentation mammaire Tunisie inclus le séjour en all inclusive grâce aux prix de chirurgie mammaire pas cher. Les prix de chirurgie des seins indiqués sont sujets à certaines variations. Demandez votre devis personnalisé en envoyant vos photos pour obtenir un devis adapté à vos besoins, à la suite du diagnostic du chirurgien.  

Rappelez moi


Demande de rappel